maisons écologiques
8 Mars 2019 à 15h47 - 142 v.

Les taux neutres ou personnalisés influencent votre simulation d’impôt

Avec l’entrée en vigueur du PAS, le prélèvement de votre impôt se calcule à partir du taux à la source communiqué par le service des impôts. Ce taux est à la base le taux personnalisé. Il en existe pourtant d’autres, tel le taux neutre et le taux individualisé.

Attention à votre choix car celui-ci va impacter le montant de l’impôt qui sera prélevé directement de vos revenus. Pour cela, il est recommandé d’obtenir les recommandations des spécialistes des impôts, par exemple sur defiscalisezmoi.com où l’on vous conseille sur la meilleure option suivant une approche sur mesure.

Le taux personnalisé calculé à partir de votre dernière déclaration

Comme indiqué ci-dessus, c’est le taux par défaut qui entre en vigueur dans le cadre du prélèvement à la source et ce, pour tous les contribuables. Son calcul est basé sur la dernière déclaration de chacun de ces derniers.

L’administration fiscale totalise le montant des revenus imposables du foyer fiscal ainsi que du montant brut. Ce, sans les charges déductibles, les réductions d’impôts et les crédits d’impôt. Si vous n’êtes pas imposable, ce taux est de 0%.

Si vous êtes retraité, demandeur d’emploi ou encore travailleur indépendant, il est recommandé de conserver ce taux. Il en est de même pour le salarié dont les seuls revenus sont le traitement ou le salaire, ou encore pour le salarié célibataire, avec les mêmes conditions.

Et qu’en est-il du taux neutre ?

Le taux neutre en revanche est adapté au salarié qui ne souhaite pas dévoiler à son employeur le montant total des revenus de son foyer. C’est-à-dire :

  • ses propres revenus et ceux de son conjoint
  • les autres sources de gains du foyer issus d’investissements divers

Si vous vous trouvez dans cette situation similaire à celle sus décrite, vous pouvez demander à changer votre taux en taux neutre. Celui-ci fait alors référence à un barème qui tient compte d’une seule variable : le montant de la rémunération versée par l’employeur qui va prélever l’impôt à la source. De même, peu importe votre situation familiale, que vous soyez marié, avec des personnes à charge : le barème est basé sur le salaire que perçoit un employé célibataire.

Le barème contient 20 tranches de revenus avec leurs taux respectifs. Pour des revenus inférieurs à 1 404 euros, le taux applicable est de 0%. Celui-ci est de 43% si les revenus atteignent un montant de 47 717 euros ou plus.

Comment choisir entre taux personnalisé et taux neutre ?

Si vous hésitez sur le choix du taux, vous pouvez simuler votre prélèvement. Des outils de calcul sont à la disposition des internautes sur les sites en ligne traitant de la fiscalité en général, avec la possibilité de renouveler chaque calcul au besoin. Toujours est-il que les conseils d’un spécialiste sont toujours appréciés dans le choix définitif du taux afin d’éviter les mauvaises surprises.

Le troisième type de taux qui est le taux individualisé : pour qui ?

Ce taux est plutôt réservé aux contribuables vivant en couple qui souhaitent répartir équitablement le montant de l’impôt à payer. Ceci par rapport au montant de leurs revenus respectifs.

Exemple : Michael gagne 3000 euros par mois tandis que son épouse Christelle est rémunérée à seulement 800 euros par mois. Sans le taux individualisé, l’impôt de l’ensemble du foyer fiscal supporté à égalité par Michael et Christelle qui se verront donc prélevés du même montant de l’IR. Avec le taux individualisé, l’impôt à prélever sera plus ou moins proportionnel au montant du salaire de chaque membre du foyer fiscal. C’est d’abord l’impôt de Michael qui sera calculé en premier à partir du taux individualisé. L’impôt que Christelle devra ensuite à l’administration fiscale subira les ajustements qui s’ensuivent.

Immobilier ecologique

  1. 22 Fév. 2019Les acteurs écologiques aiment Le Mas Toulousain277 v.
  2. 13 Oct. 20183 choses à savoir sur la donation378 v.
  3. 13 Juil. 2018Comment bien revendre ses parts de SCPI ?551 v.
  4. 5 Mai 2018Ravalement de façade : les atouts et les coûts pour 2018496 v.
  5. 28 Oct. 2017Aluminium et écologie615 v.